Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Julie Driscoll

5 juillet 1968
Montreux
Archives RTS

Julie Driscoll, icône du Swinging London, comme fraîchement sortie d'une boutique de Carnaby Street, et Brian Auger, jaugeant un appareil hi-fi dernier cri, sous l'oeil attentif de leur mentor, Giorgio Gomelsky.

Brian Auger and the Trinity étaient à l'affiche de la deuxième édition du Festival de Jazz de Montreux en 1968.

Réalisateur: Augustin Oltramare

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Thierry Amsallem

    Cela se passait dans ses bureaux de Territet (immeuble familial dont le père tenait la boulangerie) qui hébergeait aussi les bureaux de la Warner ainsi que le studio video de duplication (pour le monde entier) des vidéos clips du groupe. Si vous voyait passer Madonna à la télé, elle passait par Montreux! Avec ses invités, artistes notamment, Claude allait écouter la musique dans les grandes caves du bâtiment. Pas de problème de bruit!
    Comme vous pouvez le voir sur ces images, le monde, la jeunesse étaient psychédéliques.

Archives RTS 52
84 contributions
14 juin 2018
62 vus
2 likes
1 commentaire
00:00:39
Déjà 6 documents associés à Festival 1968

Dans ce document:

Julie Driscoll
Brian Auger
Montreux Jazz Memories

Une plateforme communautaire dédiée à l'histoire du Festival Jazz de Montreux

Sponsors:
395
102
© 2018 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.